5 Chemin des Petits Fossés, 78310 Maurepas maurepas.histoire@gmail.com 06 61 39 09 26

Les Sculptures

25 – « Le Mur Transparent » de Vincent BATBEDAT – 1979 – Bois de Maurepas, Ecole des Coudrays.

Issue du 1% artistique, cette œuvre en acier inoxydable est représentative du travail de l’artiste. De forme arrondie, cet assemblage de tubes d’acier à section carrée, construit des espaces de vides et de pleins. Le reflet de la lumière sur le métal anime la sculpture. Cette œuvre a été pensée pour l’espace dans lequel elle va vivre et pour pouvoir vibrer. « Chaque sculpture est un cadran solaire qui varie du matin au soir et ce mouvement de la lumière orchestre les ombres portées », écrivait l’artiste.  


15 – « Trivalence » de Marcel VAN THIENENcréée en 1972- installée en 1975. Collège Louis Pergaud

Issue du 1% artistique, cette sculpture mobile en acier inoxydable de plus de sept mètres de hauteur comporte, sur un piédestal, une partie fixe surmontée de deux éléments courbes statiques. Les éléments mobiles qui les dominent sont mus par le vent.  Récemment restaurée, elle a pris place dans l’espace vert du jardin de l’enceinte du collège Louis Pergaud.

21 – « Les Oiseaux Aquatiques » dits « Les Ibis » de Gérard Ramonactuellement dans la médiathèque « Le Phare »

Cette sculpture était érigée, en 1970, place de la Rance, au centre d’un bassin aquatique orné de mosaïques de J.L. LAMBERT, aujourd’hui recouvertes de terre .

A la suite d’actes de vandalisme, « les Ibis » ont été remis en état en 2015 par l’artiste lui-même. Cette restauration a été financée par une souscription menée par notre association.


22 – « Le Combat de Chèvres » de Gérard Ramonrond-point Jean Moulin

Réalisée en 1970, la sculpture de quatre vingt kilogrammes est une pièce unique en cuivre façonné et soudé. La nature l’a patinée au fil du temps, désormais elle est lisse sous la main. Puisées dans le thème animalier cher à l’artiste, ces chèvres s’intègrent dans la Ville Heureuse, la ville à la campagne qu’est Maurepas.

Initialement installée quartier Verrière Maurepas, au bord de la RN10, cette œuvre prend place, après restauration, au cœur des circulations de la ville, sur le rond-point Jean Moulin.

18 –  » L’étreinte  » ou « Métamorphose » de Gérard Ramon1972 – square de la Puisaye

Réalisée en cuivre façonné, cette œuvre monumentale a quitté la place des Échoppes pour agrémenter le square de la Puisaye.

Elle a été présentée lors de l ‘exposition  » Formes Humaines « , au musée Rodin en juillet 1972.

4 – « L’Elan » ou « la Vague » de Gérard Ramon1970seuil de Coignières

Réalisée en cuivre façonné, cette imposante sculpture de cinq mètres d’envergure prend toute sa dimension au rond-point du Seuil de Coignières.

En 1975, place du Nivernais, elle servait de structure d’escalade aux enfants.  Elle occupa le centre de la place du marché de fin 1975 à 1983.


error: Contenu est protégé !!